UX Design - Exposer le patrimoine culturel immatériel amérindien

Le dispositif tend à entrer en friction avec les usages courants du musée. Il donne à voir des facsimilés blancs et texturés des objets ethnographiques.

Présentés sur des socles, les vitrines matérialisées au moyen de joncs métalliques fins, disparaissent et incitent les visiteurs à toucher les reproductions des oeuvres.

Le dispositif perturbe les codes muséographiques et scénographiques, offre un nouveau regard sur les artefacts exposés en vitrine alors même qu'ils sont encore utilisés dans leurs cultures d'origine.

Le visiteur est invité à toucher la texture des facsimilés. Une projection en mapping apparaît alors sur l'objet et la paroi-écran, créant un effet de surprise.

Dans un premier temps, c'est l'aspect esthétique de l'objet, couleurs, détails... qui est mis en valeur.

Dans un second temps, l'objet et son usage sont mis en situation réelle dans leur environnement et territoire d'origine. Par la suite apparaissent des photographies confrontant ce territoire et son devenir en lien avec les problèmes actuels (déforestation, construction de barrage, pollution...).

Enfin, une cartographie avant/après du territoire est présentée. Une atmosphère sonore immersive accompagne les différentes étapes de la projection. L'arrière des dispositifs se présente comme un support de communication qui offre des informations plus précises sur l'artefact et les problématiques qui l'englobent.

Projet réalisé en collaboration avec Luis Perez Lopez & Emilie Bardet.

ensemble 1.14.jpg
RENDU ENSEMBLE X4.44.jpg
wm9.jpg
wma.jpg

Projet réalisé dans le cadre d'un workshop en collaboration avec le Museum d'Histoire Naturelle de Toulouse, avec l'aide de l'agence WD Design et  du designer Emilie Cazin.